avant la lettre

[pages en regard]

04.11.05

plagiaire

maree_basse1
(playa del Silencio, Cudillero, Oviedo, Espagne, le 13 août 02)

Le bateau-taxi accosta. Un jeune couple grimpa à bord et je reconnus la fille presque aussitôt. Nous avions fréquenté les mêmes bancs de fac durant une année ou deux, sans jamais vraiment nous parler. C’était une grande et belle fille un peu sauvageonne, qui séchait volontiers les cours quand elle ne débarquait pas dans l’amphi  avec vingt minutes de retard. Myriam peut-être, ou Valérie. Je lui trouvais un charme mystérieux, une désinvolture un peu surjouée, comme une actrice qu’elle avait peut-être rêvé de devenir. Aux fréquentes froissures sous ses yeux le matin, aux coussins gercés de ses lèvres, je m’étais habitué à lui prêter des nuits agitées. C’est sûr, elle devait vivre des histoires d’amour passionnées, de préférence avec des hommes plus âgés qu’elle, peut-être des directeurs de communication ou bien des journalistes. J’aimais les blousons de cuir râpé qu’elle portait, j’aimais ses jeans et ses bottes noires qui forçaient son air rebelle et frondeur. Et je la retrouvais ici, à douze mille kilomètres de Grenoble, en pleine mer de Chine. Comme le monde est petit ! Petit, le monde et cruel, le temps. La fille que j’étais en train de dévisager depuis quelques secondes sur ce bateau perdu avait vingt ans à peine. Et voilà presque autant d’années que je n’avais plus revu ma secrète étudiante.

Posté par Richard G le 04.11.05 - bleu - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    C'était peut-être sa fille...

    Posté par , le 04.11.05 à 13:57
  • Pfiouu... je m'attendais pas à cette fin brutale ! Les souvenirs et les pensées trop fortes aveuglent un moment, on dirait ! Un peu comme le grand tétras qui devient sourd comme un pot quand il chante tout son amour à sa poule, Richard devient miro quand il pense trop à son étudiante... allez mon poulet, tu la reverras, j'en suis sûr !

    Posté par , le 05.11.05 à 00:39
  • J'ai toujours été fascinée par ces ressemblances... Il y a partout des personnes qui nous en rappellent d'autres : même allure, même expression, même style, même rire... On pourrait certainement être indexés et mis comme sur un nuancier...

    Posté par , le 05.11.05 à 19:32
  • Une fort jolie illustration du concept de relativité ?!

    Que tes yeux voient de belles choses, en tout cas !

    Posté par , le 07.11.05 à 09:27
  • On dirait un tableau
    Bien joue, super photo encore une fois

    Posté par , le 08.11.05 à 09:23
  • Merci Pintel ! Cela dit, j'ai dû changer de photo pour cette note, trois jours après l'avoir pondue. Sa platitude relative (une plage avec une barque vide et du sable d'une blancheur amnésique) était conceptuelle, mais j'avais peur qu'elle soit justement jugée comme trop plate... Il paraît que la subtilité ne paie pas sur le net!

    Posté par , le 08.11.05 à 15:21
  • normal c'était son clone, on fait ça couramment de nos jours
    (oups pardon, je me croyais en 2025)

    Posté par , le 12.11.05 à 23:21

Poster un commentaire