avant la lettre

[pages en regard]

02.09.05

juste avant

(Tasik Chini, Pahang, Malaisie, le 13 août 05) C'est quand elle n'a plus envie d'attendre, c'est quand il ne peut plus refuser de l'admettre. Juste avant, c'est trop de soi qu'on veut encore cacher, mais la nécessité de son coeur fait loi. Juste avant, c'est partout pareil. C'est le monde à ses balbutiements. Les oiseaux sont tranquilles, les nuages glissent dans le ciel. C'est le rêve qui cède sa promesse et se retire. Juste avant, c'est peut-être encore mieux. (Ces deux adolescents sont devenus deux amoureux juste devant... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 21:59 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

01.09.05

ça vaut mieux que d'attraper la scarlatine

(Tockay - Gekko gecko, Pulau Kecil Perhentian, Terengganu, Malaisie, le 19 août 05) Avec près de quarante centimètres du museau à la queue, le tockay est l'une des plus grosses espèces de geckos. Reperé le plus souvent au cri puissant du mâle, un "Gê-Kooo!" répété six ou sept fois, c'est un reptile nocturne qui vit proche de l'homme. Ce couple avait élu domicile sur les façades de notre bungalow. La cohabitation fut harmonieuse. L'aspect placide du tockay cache un caractère joueur. L'animal est en effet capable... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 10:48 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
31.08.05

le déclin des tortues à pas de lièvre

(Rantau Abang, Terengganu, Malaisie, le 15 août 05)Quelques guides touristiques décrivent encore l’endroit comme l’un des principaux lieux de ponte de la tortue-luth en Asie du Sud-Est. Dans l’histoire récente de cette région, les reptiles débarquaient ici par centaines durant les nuits d’été, et spécialement de pleine lune, pour déposer leurs œufs sous le sable. Jusqu’au milieu des années 1980, la présence de ces géants des mers (3 mètres de long, 750 kilos) offrait un merveilleux spectacle, au point d’encourager la région à... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 00:23 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
29.08.05

prise de bec

(arachnothère strié - Arachnotherus magna, Jelai Resort, Bukit Fraser, Selangor, Malaisie, le 5 août 05) A cent kilomètres au nord de la capitale malaise, Fraser's Hill est considéré à juste titre comme l'un des paradis de l'ornithologie en Asie du Sud-Est. Plus de 260 espèces d'oiseaux y ont été recensées. Les premières impressions sur place sont mitigées : un sommet culminant à 1600 mètres a été largement aménagé pour l'équipement d'un golf et de nombreux hôtels. Cette trouée au milieu de la jungle a paradoxalement favorisé la... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 12:40 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
28.08.05

qu'elle était verte ma vallée

(Brinchang, Perak, Malaisie, le 1er août 05)La féminité des courbes dessinées par les plantations de thé des Cameron Highlands n'a d'égal que le parfum suave du breuvage, particulièrement apprécié après une journée de randonnée sur les nombreux sentiers. Largement mécanisée dans le reste du pays, la récolte des feuilles de thé est encore ici pratiquée à la main. Les gestes ancestraux perdurent, l'ambiance recueillie des villages beaucoup moins. Car la plus haute station de montagne du pays est victime de son succès. L'Etat... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 00:49 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
25.08.05

chronique d'une mort annoncée

(Orang Asli, Tasik Chini, Pahang, Malaisie, le 14 août 05) L'identité traditionnelle de la Malaisie se meurt dans les yeux de ce vieil homme issu des tribus primitives Orang Asli. La population indigène de la péninsule compte aujourd'hui moins de 100 000 âmes. Les Orang Asli sont eux-mêmes divisés en pas moins de 18 groupes ethniques, chacun parlant sa propre langue. On les avait vu jouer un rôle-clé dans la guérilla communiste qui agita le pays dans les années 1950, aidant la junte rebelle par la fourniture de nourriture et... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 20:39 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

24.08.05

tours d'ébène

(Twin Towers of Petronas, Kuala Lumpur, Selangor, Malaisie, le 21 août 05) L'or noir hisse la capitale de la Malaisie à 451 mètres au-dessus de son altitude naturelle. La firme Petronas a dressé les tours les plus hautes du monde (88 étages x 2 pour près de 2 milliards de dollars) pour symboliser la nouvelle ère du pays. Sauf qu'en 1998, année de construction de ces vaisseaux de verre et d'acier, la croissance économique était autrement plus forte que celle de 2005. Convoitée durant les années 1990 et jusqu'en 2001... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 19:16 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
23.08.05

les yeux pour le dire

(Kuala Tahan, Pahang, Malaisie, le 10 août 05) Ce que les voyages nous racontent ne dure pas assez longtemps. On revient les yeux grand ouverts, le cœur plus affamé de vérité. On se sent pousser les ailes d’un spectateur engagé (dans les propres mots de Raymond Aron), on voudrait s'impliquer davantage. Et pourquoi pas orienter le blog vers une tentative de réflexion plus globale sur ce monde si loin si proche qu’on a senti battre sous sa paume. Mais on sait déjà vers quoi le temps, ce filet lâche si vite encombré d’habitudes... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 16:42 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
25.07.05

prendre le temps

(San Sebastian, Espagne, le 1er janvier 2005) Par la main, tant qu'à faire. Prise de participation dans le capital vacances incessante. Vacances, ou à peu près, à faire fructifier au gré des rêves d'un Orient extrême."Je note et je rêve. Je note, je note et je me dis avec acharnement qu'il faut à ce souffle un corps, à ce regard des larmes, à ces lèvres une espèce de plainte. Je note et tout à coup je me dis qu'il faut à ce rêve aussi, peut-être, une sorte de dormeur." (Pascal Quignard, Le salon du Wurtemberg)Retour... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 22:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
23.07.05

dernières notes sur le monde qui brûle

(savane vers Waterberg, Namibie, le 15 août 03) C’est bientôt la trêve estivale et le début d’un vaste inventaire. Avant La Lettre exhume des extraits de notes non publiées, emmagasinées au cours de l’année écoulée. A considérer comme un possible track-listing pour l'année prochaine.La planète ressemble à un grand ballon glissant. Et personne ne sait vraiment où est la zone de buts. La gestion du monde a de moins en moins de prise. En a-t-elle jamais eu : bonheur collectif n’est dans aucun manuel. Le débat sur le... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 14:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]