avant la lettre

[pages en regard]

22.09.05

un coeur en automne

(feuille de lotus, Tasik Chini, Pahang, Malaisie, le 13 août 05) Tu disais : « La vie se partage entre l’amour et les ténèbres ». Mais l’automne ne se partage pas. Il dissimule et confond, confisque et défait, à la dérobée, tout à soi.Le temps n’arrête pas. Au ciel se suivent les hirondelles aux ailes de suie. Leur fuite effarée sous les fissures des palais. Le temps ne pense pas à nous, il s’en va. Il nous laisse à notre destin technologique, à une saison sans contour. Entre la jubilation mélancolique et l’horreur... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 10:32 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

20.09.05

la mélancolie du crapaud

(crapaud masqué - Bufo melanostictus, Kuala Selangor, Selangor, Malaisie, le 29 juil.05) Nos sociétés s’effarouchent au seuil de forêts trop profondes et dans les herbes trop hautes, de la même manière qu’elles se détournent de la rugosité des êtres. Elles voudraient nier l’obscurité (on a planté de nouveaux lampadaires le long de ma rue), refuser les jungles comme les passions inextricables, retenir les jaillissements des corps, prévenir l’errance du désir, n’envisager que le quantifiable, le décodé et le lisible. Il ne saurait y... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 09:06 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
19.09.05

entrouverte (I)

(Kuala Tahan, Pahang, Malaisie, le 12 août 05) Il n'y avait pas d'école dans ce village. Du moins je n'ai rien vu qui ressemblait à des salles de classe ou à un préau entre les long houses. Les maisons sont regroupées aux portes de l'immense forêt de pluie, de l'autre côté du fleuve Tembeling. On ne peut accéder ici qu'en pirogue. Pas de ramassage scolaire, même pas d'horloge. Juste des libellules, des martins-pêcheurs et les grognements des calaos pour étouffer le silence.
Posté par Richard G à 09:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
16.09.05

cupidon en flèche

(libellule non identifiée, Taman Negara, Pahang, Malaisie, le 12 août 05) La conscience est une statue inerte et innervée, qui accueille de sensations provenant de stimulations extérieures. "Faites-moi respirer l'amour, je deviens cet amour", crierait la frêle demoiselle aux aguets... Et quand l'amour se fane, il reste le souvenir de son parfum. Cette remembrance inspire le désir de sentir l'amour à nouveau. Le désir, ce pourrait être cela : une sensation qu'on veut voir revenir. Mais combien d'espérances gâchées quand... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 23:23 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
14.09.05

en traversée

(train de nuit vers Tanah Mera, Kelantan, Malaisie, le 20 août 05) Cinq cents kilomètres et presque quatorze heures. A défaut de prouesse technologique, le train aura réussi l’exploit de prendre la mesure du temps nocturne. Il a sondé la nuit dans ses entrailles rocheuses, ourlé les mystères de la jungle noire. Et chahuté les sens. Le nez collé à la fenêtre depuis ma couchette, j’ai vu la forêt et la brume s’entredéchirer, tandis que des ruisseaux de boue gonflaient leur rousse rumeur sous la pluie tenace. De... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 19:27 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
12.09.05

souriez, vous êtes filmés !

(semnopithèque malais - Presbytis femoralis, Fraser's Hill, Malaisie, le 5 août 05)J'anime ce mardi 13 septembre une présentation de l'univers des blogs auprès de l'équipe du magazine de la Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble. Il ne fait aucun doute que nombre de blogs liés dans cette colonne feront l'objet d'une attention particulière au cours de la séance. En présence d'un lectorat beaucoup plus critique qu'à l'accoutumée, je ne saurais trop vous recommander de vous appliquer au moins ce jour. Merci.
Posté par Richard G à 22:11 - - Commentaires [19] - Permalien [#]

11.09.05

quadrillés

(photos France et Malaisie 2003 - 2005) Idée fixe, hantise, manie. Lieux communs. Idéologie de la rectitude? Culte du rangement? (L'écologie et l'humanisme sont indissociables, au sens où l'horreur que l'homme inflige à lui-même renvoie indéfectiblement à l'horreur qu'il imprime sur la Nature. Corollaire : on n'améliorera pas durablement le sort de l'humanité sans veiller en même temps à épargner l'environnement)  
Posté par Richard G à 16:44 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
07.09.05

la supplique du tantale

(Tantale blanc - Mycteria cinerea, Kuala Lumpur, Selangor, Malaisie, le 22 août 05) L'équilibre du vivant tient à si peu de choses. Si peu de choses qu'il paraît inexplicable. Alors on s'en méfie. On invente une autre réalité, entièrement contrôlable celle-là (croit-on). On construit des lignes roides, on dresse des parois lisses, avec des angles obtus et des matériaux froids. On oublie le miracle permanent et on dresse de nouvelles stèles de bitume, de métal et de fric, revanche sur des formes, des couleurs et des mouvements nés... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 21:19 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
06.09.05

heureux comme un poisson sur terre

(périophtalme des mangroves - Periopthalmus papilio, Kuala Selangor, Selangor, Malaisie, le 30 juil. 05) Le périophtalme ramène l'observateur à des temps antédiluviens, au bout de cette Préhistoire qui attribua des pattes à certains poissons pour créer la classe des amphibiens... Le gobie sauteur est une anomalie de la nature, ou plutôt une merveille bizarre. Un mauvais génie a tapissé ses branchies d'un tissu semblable à celui de nos poumons. Résultat : le poisson est incapable de tenir plus de dix minutes sous l'eau ! Sa vue... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 17:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05.09.05

junglescope

(Gunung Hide, Taman Negara, Pahang, Malaisie, le 12 août 05) Les acteurs de Taman Negara : près de 300 espèces d'oiseaux, presque autant de reptiles et amphibiens, une centaine de mammifères, 800 espèces de papillons, 700 espèces d'arbres, 8000 plantes à fleurs dont plus de 1000 orchidées Décor : 4350 km² de forêt équatoriale entre 200 et 2100 mètres d'altitude Bande-son : les cigales, les aboiements des calaos, les hurlements des gibbons, les cris perçants des écureuils géants Réalisateur : la Terre Durée du film :... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 10:03 - - Commentaires [15] - Permalien [#]