avant la lettre

[pages en regard]

25.04.05

magie blanche

(mousseron de la Saint-Georges, Calocybe gambosa, Montvendre, Drôme, le 24 avril 05) Le jaillissement des premiers champignons de la saison est une autre source de bonheur. Et tant pis si les morilles se font rares cette année, il nous reste les mousserons de la Saint-Georges. Sous l’églantier du jardin familial, un rond de sorcières fastueux a précipité nos cris de joie. Quelle ponctualité ! Le mousseron (ou tricholome) de la Saint-Georges est une espèce peu commune des terrains calcaires herbeux. Sa forte odeur de farine fraîche... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 12:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

22.04.05

L'Europe, marché très commun

   (souk de Rissani, Er Rachidia, Maroc, le 13 avril 05 - cliquer pour agrandir) La France fait actuellement pression sur Bruxelles pour obtenir l’assouplissement de la Directive Oiseaux, qui fixe depuis 1979 les principes de protection aux oiseaux migrateurs. De manière concrète, Paris cherche à rallonger la période de chasse d’une dizaine de jours. Officiellement, on jure qu’il ne s’agit que d’adapter une Directive aux « progrès scientifiques et techniques » (sic), en insérant simplement une annexe au document... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 17:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
21.04.05

nez à museau

(renard roux, Tagdilt, Ouarzazate, Maroc, le 12 avril 05) Qui de nous deux a surpris l’autre ? Quelle chasse, quelle proie tirait le renard vers la plaine pierreuse battue par les vents ? Et que cherchait vraiment l’humain ce matin-là sur ce territoire hostile ? La fugacité d’une rencontre aux confins du hasard se pare toujours de questions. Dans un bref instant, les deux regards croisés semblaient se dire des choses inaccessibles à la conscience. Maintenant, les questions coulent pour tenter de combler le vide laissé... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 10:22 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
18.04.05

amazigh, où es-tu ?

     (village de Telouet depuis la Kasbah Tahmi El Glaoui, Ouarzazate, Maroc, 10 avr 05)Si près de la vieille Europe au nord, le Maroc ouvre au sud sur le désert, sur l’infini. Le reg est sa fugue, les vallées entaillées sont ses chemins. Et la roche rouge, truffée de fossiles comme des estafilades dans la chair calcinée, scelle ses souffrances passées et présentes. Malgré ses palmiers enjôleurs, le Maroc n’est pas un paradis. Les tempêtes de sable dans la longue vallée du Drâa, les neiges tardives du Haut-Atlas... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 23:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
15.04.05

anode démodée

  (lécanore, Sinard, Isère, le 28 mars 04) [le soleil brille toujours quelque part.]
Posté par Richard G à 11:22 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
13.04.05

la vue de pattes d'elft

    (éléphants d'Afrique, vers Halali, Etosha, Namibie, le 9 août 03)
Posté par Richard G à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10.04.05

l'attente

   (thomise sp., L'Escala, Gérone, Espagne, le 30 mai 04)
Posté par Richard G à 12:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
07.04.05

les ailes du zéphyr

    (morpho bleu, Coto Brus, Tapanti, Costa Rica, le 14 août 04) [Tant voléQu'il a volé aussi Un peu du ciel.]
Posté par Richard G à 12:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
05.04.05

les chants d'amor

    (rossignol philomèle - luscinia megarhynchos, Sant Pere Pescador, Gérone, Espagne, le 29 mai 04) Le retour du rossignol est annoncé. Son chant nocturne, jaillissant du fin fond d’un bosquet, marque l’arrivée du vrai printemps. La cascade de ses notes mélancoliques, mêlant trilles et flûtes, m’élance inévitablement vers le doux souvenir de ces longues soirées de mai dans la campagne catalane. Il faut entendre le rossignol prendre son élan sur sept ou nuit notes identiques, atonales, presque poussives, avant... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
03.04.05

les périls du langage

      (Sinard, Isère, le 20 mars 05) "Si la pensée n'est rien sans la parole qu'un possible sans réalité, il arrive que la parole subsiste seule comme un corps que son âme a quitté" (Lavelle, La parole et l'écriture) Avant La Lettre va se faire quelque peu muet ces prochains jours. Il n'en pensera pas moins. L'auteur a juste besoin d'un peu de vacances, après un trimestre des plus chargés. Profiter des éclosions d'avril pour décloisonner l'horizon, voir plus loin si on y est aussi, dériver avec un... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 14:11 - - Commentaires [5] - Permalien [#]