avant la lettre

[pages en regard]

20.10.04

le nez dans le ruisseau, c'est la faute à Rousseau ?

Constituer le fait historique n'est pas tout. Il faut relier les faits les uns aux autres, établir des relations de causalité qui rendent compte de leur enchaînement. Le déterminisme sur lequel se fondent les sciences de la matière implique que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Pareil déterminisme ne saurait être établi dans les sciences molles que sont l'histoire ou l'économie. Dans ces domaines, où tout influe sur tout, le savant ne peut isoler les causes déterminantes avec la même rigueur que le physicien qui sait... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 10:38 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

14.10.04

avant la lettre

Avant la lettre, il y a l'émotion. Préalables au langage, le ressenti et la perception intime. L'aptitude à utiliser intentionnellement des signes dépend du regard porté sur les choses et sur le monde, de notre manière à nous y [é]mouvoir. Et si le langage fait la pensée et l'incarne, c'est donc que l'expression émotive, le cri et peut-être le souvenir priment sur elle. Le langage ne se réduit pourtant pas à la parole écrite ou parlée. Le langage est une idée qui se matérialise dans un mouvement, dans le partage d'une... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 14:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]