avant la lettre

[pages en regard]

13.10.05

open source

(souk de Rissani, Er-Rachidia, Maroc, le 12 avril 05) Décloisonner les disciplines et surmonter les clivages, fertiliser les champs de conscience les uns par les autres, trouver un langage compatible et s’attacher au plus petit dénominateur commun de la représentation des choses. (extrait de la rédaction, tôt ce matin, d’un papier sur un prochain festival pluridisciplinaire à Grenoble, spécialement destiné à rassembler des publics dissembables, chefs d’entreprises, scientifiques et gens de l’art)
Posté par Richard G à 13:39 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

09.10.05

zéro sur toute la ligne

(cabines publiques à Kuala Tahan, Pahang, Malaisie, le 8 août 05) Nos dirigeants vantent encore à qui veut les entendre le « dynamisme et le formidable potentiel des entreprises françaises ». Même si leur dithyrambe prête à sourire au regard de ce que chacun constate au quotidien, on ne peut pas leur en vouloir tout à fait de ce petit mensonge. Le rôle des hommes au pouvoir n’est pas de jeter de l’huile sur le feu, quand bien même la maison France sent le roussi. La méthode Coué a du bon en économie. Répéter que tout va bien et que... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 13:09 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
19.09.05

entrouverte (I)

(Kuala Tahan, Pahang, Malaisie, le 12 août 05) Il n'y avait pas d'école dans ce village. Du moins je n'ai rien vu qui ressemblait à des salles de classe ou à un préau entre les long houses. Les maisons sont regroupées aux portes de l'immense forêt de pluie, de l'autre côté du fleuve Tembeling. On ne peut accéder ici qu'en pirogue. Pas de ramassage scolaire, même pas d'horloge. Juste des libellules, des martins-pêcheurs et les grognements des calaos pour étouffer le silence.
Posté par Richard G à 09:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
12.09.05

souriez, vous êtes filmés !

(semnopithèque malais - Presbytis femoralis, Fraser's Hill, Malaisie, le 5 août 05)J'anime ce mardi 13 septembre une présentation de l'univers des blogs auprès de l'équipe du magazine de la Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble. Il ne fait aucun doute que nombre de blogs liés dans cette colonne feront l'objet d'une attention particulière au cours de la séance. En présence d'un lectorat beaucoup plus critique qu'à l'accoutumée, je ne saurais trop vous recommander de vous appliquer au moins ce jour. Merci.
Posté par Richard G à 22:11 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
06.09.05

heureux comme un poisson sur terre

(périophtalme des mangroves - Periopthalmus papilio, Kuala Selangor, Selangor, Malaisie, le 30 juil. 05) Le périophtalme ramène l'observateur à des temps antédiluviens, au bout de cette Préhistoire qui attribua des pattes à certains poissons pour créer la classe des amphibiens... Le gobie sauteur est une anomalie de la nature, ou plutôt une merveille bizarre. Un mauvais génie a tapissé ses branchies d'un tissu semblable à celui de nos poumons. Résultat : le poisson est incapable de tenir plus de dix minutes sous l'eau ! Sa vue... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 17:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
25.07.05

prendre le temps

(San Sebastian, Espagne, le 1er janvier 2005) Par la main, tant qu'à faire. Prise de participation dans le capital vacances incessante. Vacances, ou à peu près, à faire fructifier au gré des rêves d'un Orient extrême."Je note et je rêve. Je note, je note et je me dis avec acharnement qu'il faut à ce souffle un corps, à ce regard des larmes, à ces lèvres une espèce de plainte. Je note et tout à coup je me dis qu'il faut à ce rêve aussi, peut-être, une sorte de dormeur." (Pascal Quignard, Le salon du Wurtemberg)Retour... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 22:22 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

07.07.05

avant les blogs

(agame de Bibron - Agama impalearis, vers Tazenakht, Maroc, le 16 avril 05 - cliquer pour agrandir) "Aujourd'hui, la sociologie de la lecture nous donne l'image navrante d'un grand pays [la France] dont le patrimoine est d'une richesse exceptionnelle, dont le passé ne laisse pas d'être glorieux en ce qui concerne la culture mais dont les actuels représentants se détachent de plus en plus des livres. Une récente enquête des motivations d'achat de livres donnait la statistique de 58 % de Français qui n'achetaient pas un seul... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 23:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12.06.05

la turquine

(bleuet, Col de Parquetout, Saint-Michel en Beaumont, Isère, le 11 juin 05) J'aimais la grâce distante, presque sévère, dont elle parait ses gestes dès qu'elle sentait mon regard sur elle. Les fils barbelés autour de son coeur ne me dissuadaient pas, ils aiguisaient au contraire mes propres armes. La cruauté, la netteté de cette enceinte étincelante, proclamait la rigueur acérée que je devais investir pour réussir à la séduire.
Posté par Richard G à 22:48 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
05.06.05

la demoiselle

(caloptéryx vierge - Calopteryx virgo, Les Molières, Montvendre, Drôme, le 5 juin 05) Dame que je vis au mitan du soleil, comme barquette allègre et seule. Dame chasseresse, sous sa beauté légère, prenait l'air de rien et finalement la mouche. [Les libellules caloptéryx ont un comportement typique. Les mâles se tiennent immobiles sur la tige d'un arbuste, à environ deux mètres de haut, pour surveiller leur territoire. D'ici, ils chassent à l'affût, fondant sur les moucherons pour revenir immédiatement au même endroit et dévorer... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 22:59 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
18.05.05

no mad's land

(région de Solitaire, Naukluft Park, Namibie, le 2 août 03) Pour s'emparer des choses, il faut leur inventer un espace, une zone. Sans limites, pas de repères. Sans repère, la peur. A ce monde libre et mouvant nul n’est retenu alors la pensée se cherche des garde-fous. Un bastingage. Mais les cadastres épuisent la poésie. Le quadrillage de l'âme est une prison pour le bonheur. Entaillé, cloisonné, fragmenté, le pré du monde envoie paître des animaux dotés d’œillères étroites : l’homme, dans le redécoupage toujours plus... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 10:59 - - Commentaires [11] - Permalien [#]