avant la lettre

[pages en regard]

26.02.06

migration de printemps

(Lumbin, Isère, le 26 fév. 06) Avant La Lettre quitte son quartier natal et s'installe ICI (http://richardg.blogs.com/avantlalettre).
Posté par Richard G à 19:47 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

14.02.06

sept ans de malheur

(Freydières, Revel, Isère, le 11 fév. 06) Les gens, parfois, sont des miroirs qui nous renvoient violemment ce que nous avions cru cesser d'être. Nous nous étions réconciliés avec nous-mêmes et nous voilà brouillés à nouveau, alourdis soudain d’anciens doutes, lestés de vieilles maladresses. Et alors le sol craque sous nos pas - comme la glace sous les circonvolutions du patineur. La membrane est-elle donc à ce point ténue entre le présent qu’on pensait si fiable et le passé presque oublié ? Par quelle porosité secrète les... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 00:26 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
16.01.06

chili con madre

(musée Dali, Figueras, Espagne, le 30 déc. 05)Voilà un événement qui va conforter la stratégie populiste de Nicolas Sarkozy. Michelle Bachelet, nouvelle présidente chilienne, a notamment gagné l’élection parce que son rival Sebastian Pinera n’a pas fait le plein à droite. Jugé trop modéré par les nostalgiques de l’ex-dictateur Pinochet, le candidat malheureux a été handicapé par un mauvais report de voix dans son camp. A bien comparer les discours de campagne, on s’aperçoit d’ailleurs que c’est Bachelet la socialiste qui parle d’ordre... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 09:19 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
11.01.06

le ciel n'est plus très loin

(domaine de Rochasson, Meylan, Isère, le 11 janv. 06) Le front collé à la vitre, l’espoir qui lancine. L’amour des jardins, en hiver, ressemble à l’amour de la solitude. Mais voilà que la brume se déchire comme une robe de papier. Cœur en-dessous. La pureté du soleil fouille le temps, soulève un miracle éternel. Le peintre s’éveille. Et dans la molle et morte flexion végétale, quelques arbres imposent, sous la lumière restaurée, l’idée d’un jaillissement. « Le plus petit des jardins reproduit moralement un territoire sans... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 16:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
10.01.06

pêcheur de rêves

(Tasik Chini, Malaisie, le 12 août 05) Enfant, j’ai passé des étés entiers immobile sous le soleil brûlant, assis entre les bateaux des ports. Mes rêves tenaient à un fil, noué au bout d’un roseau que j’agitais des heures durant comme une baguette magique au-dessus de la mer. Un bouchon de liège, trois hameçons de rechange, quelques poignées d’escargots blancs en guise d’appât et je m’en allais rêver toute la journée, le regard happé par le petit clapot. Rêves d’argent et d’arc-en-ciel, tous ces poissons scintillaient comme un... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 08:53 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
23.12.05

some fantastic place

She gave to me her tenderness Her friendship and her love I see her face from time to time There in the sky above We grew up learning as we went What a voyage our life could be It took us through a wilderness Into the calmest sea.Her smile could lift me from the pain I often found within She said some things I won’t forget She made a few bells ring So simple her humility Her beauty found in grace Today she lives another life In some fantastic place. She showed me how to raise a smile Out of her bed of gloom ... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 20:06 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

15.12.05

les belles modes

(col des Fraisses, Treffort, Isère, le 22 oct. 05) Si un jour vous arpentez le Cours Berriat à Grenoble, vous verrez peut-être cette enseigne : Les Belles Modes, écrit en lettres bleues et rondes, dans un style années 1960. Le rideau du magasin est baissé depuis plusieurs décennies et la devanture n’a jamais changé. D’ordinaire, les boutiques qui ferment sont transformées rapidement, on les voit rouvrir toutes neuves quelques mois après. Là, personne n’a même osé coller des affiches ou gribouiller sur le rideau de tôle rouillée.... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 01:37 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
09.12.05

après la fête

( héron vert - Butorides striatus, Kuala Lumpur, Malaisie, le 22 août 05) J’ai voulu voir à quoi ressemblait la nouvelle émission politique de France 2 ce jeudi soir. « A vous de juger », c’est son titre, avec quatre témoins de la rue pour donner de faux airs d’interactivité à un débat lisse et mou comme le brushing de Kouchner, cloisonné d’avance par des rigidités rhétoriques et encore bien trop de complaisance. La question de la soirée prêtait déjà au rictus crispé : « la gauche est-elle prête à gouverner ? ». Ce fut... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 01:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
04.11.05

plagiaire

(playa del Silencio, Cudillero, Oviedo, Espagne, le 13 août 02) Le bateau-taxi accosta. Un jeune couple grimpa à bord et je reconnus la fille presque aussitôt. Nous avions fréquenté les mêmes bancs de fac durant une année ou deux, sans jamais vraiment nous parler. C’était une grande et belle fille un peu sauvageonne, qui séchait volontiers les cours quand elle ne débarquait pas dans l’amphi  avec vingt minutes de retard. Myriam peut-être, ou Valérie. Je lui trouvais un charme mystérieux, une désinvolture un peu surjouée, comme... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 09:59 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
19.10.05

il y a du monde au balcon (2)

Posté par Richard G à 10:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]