avant la lettre

[pages en regard]

01.06.05

dette de reconnaissance

(place Jamaa el Fna, Marrakech, Maroc, le 9 avril 05) Parfois le présent se donne à nous comme s’il était le passé. Curieux sentiment dans les rues de Marrakech, où tout ce qui se dévoilait à la nuit semblait m’être déjà familier. Spectateur assisté par de faux souvenirs, je me laissais aller à rêver cette vie au-delà de la vivre vraiment. L’impression d’un « déjà-vécu » se projetait dans le tintamarre des marchands, dans le pli de leurs djellabas, dans la fumée et les odeurs puissantes. J’avais été là avant, et je m’y retrouvais.... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 09:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

23.05.05

message à mes anges

(mésange à longue queue - Aegithalos caudatus, Domène, Isère, le 23 mai 05) C’est la farandole au palais. La campagne, ces jours-ci, exulte de ses enfants. Les renardeaux affûtent la technique du coup de griffe sous l’œil patient de leur mère, les minuscules crapelets quittent le bénitier vaseux où ils n’étaient que têtards et les oisillons capturent les mouches endormies de soleil. J’arpentais ce dimanche un bout de colline derrière chez moi lorsque je me retrouvai bientôt encerclé par sept, non huit petits d’une nichée de... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 19:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
14.05.05

frontières au trait de plume

  (cochevis de Thékla - Galerida theklae- Telouet, Ouarzazate, Maroc, le 11 avril 05 - cliquer pour agrandir) Les traditions musicales subsistent dans la musique classique de certains pays du Maghreb, du Moyen-Orient et d’Asie du Sud mais l’influence occidentale a corrompu les pratiques traditionnelles à peu près partout. Seul le chant des oiseaux sait résister à l’uniformisation. Certains oiseaux empruntent des motifs au répertoire de leurs congénères et de manière remarquablement fidèle, mais cette propension à... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 19:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
09.05.05

from outter space

  (chaise volante, Clelles, Isère, le 08 mai 05) Tout petit déjà, je m’emparais des objets de toutes matières pour étudier leur comportement aérien par-delà les balcons. Vers trois ans, je ne pouvais guère agir que sur des demi-meules de gruyère et des couverts. Avec l’accroissement (relatif) de ma masse musculaire, je pouvais un peu plus tard procéder à l’analyse gravitationnelle des panières, d’un aspirateur, voire d’un petit lit pliant dans les mêmes conditions d’expérimentation. J’ai dû atteindre ma pleine capacité... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 14:07 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
25.04.05

magie blanche

(mousseron de la Saint-Georges, Calocybe gambosa, Montvendre, Drôme, le 24 avril 05) Le jaillissement des premiers champignons de la saison est une autre source de bonheur. Et tant pis si les morilles se font rares cette année, il nous reste les mousserons de la Saint-Georges. Sous l’églantier du jardin familial, un rond de sorcières fastueux a précipité nos cris de joie. Quelle ponctualité ! Le mousseron (ou tricholome) de la Saint-Georges est une espèce peu commune des terrains calcaires herbeux. Sa forte odeur de farine fraîche... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 12:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
22.04.05

L'Europe, marché très commun

   (souk de Rissani, Er Rachidia, Maroc, le 13 avril 05 - cliquer pour agrandir) La France fait actuellement pression sur Bruxelles pour obtenir l’assouplissement de la Directive Oiseaux, qui fixe depuis 1979 les principes de protection aux oiseaux migrateurs. De manière concrète, Paris cherche à rallonger la période de chasse d’une dizaine de jours. Officiellement, on jure qu’il ne s’agit que d’adapter une Directive aux « progrès scientifiques et techniques » (sic), en insérant simplement une annexe au document... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 17:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

08.03.05

blanche pointée

(bois des Layaz, depuis la fenêtre du bureau, Domène, Isère, le 5 mars 05) J'ai connu des fins d'hiver triomphantes, avec les grivoiseries des merles trompetant dans les champs d'ail sauvage, des sauteries cocasses entre grenouilles grouillantes, des morilles en banderilles et des pervenches qui étoilaient les édredons regonflés des talus. Cette année, en guise de fête, des confettis soufflés par le froid et l'orchestre interminable du vent dans les tuyaux d'orgue à la morgue, ces cheminées toutes fumantes. L'aube givrée se mêle... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 13:43 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
24.02.05

vue basse des politiques, main basse sur l'environnement

(le Sappey-en-Chartreuse, au fond la vallée de Grenoble et le Moucherotte, Isère, le 18 janv.05) Des personnages aussi imbéciles que fous furieux apparaissent dans l'inénarrable film culte Monty Python Sacré Graal : les Chevaliers du Ni, peu enclins à dire autre chose que « Ni…Ni… » et décidés coûte que coûte à faire barrage aux mythiques conquérants. Depuis quelques temps, je m'amuse à comparer certains énergumènes du Parti Socialiste à ces désopilants et prévisibles moustachus, bardés de négativisme jusqu'au plus... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 14:34 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
10.02.05

distance de visibilité

(azuré de la bugrane, vers Valgorge, Ardèche, le 9 mai 03) Replié, les yeux gonflés devant le café. Tout repose, silencieux. C'était encore un rêve. C'est étrange, les rêves. Ils vous emmènent parfois dans des couloirs dérobés, sur des chemins que vous ne pouvez pas emprunter le jour. L'autre nuit, je retrouvais mon grand-père. Il allait bien. Les joues rebondies, le cheveu gris soigneusement peigné, il plaisantait : « C'est bon, je vais sortir d'ici, je n'ai plus rien à y faire ». Une rencontre inattendue... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 13:39 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
24.01.05

une réunion au sommet du désert

      (girafes réticulées, pan Etosha, Namibie, le 11 août 03)          Quand on reconnaît que la lutte contre la diminution de la biodiversité est le parent pauvre de l'écologie à côté des moyens engagés pour limiter le réchauffement de la planète, c'est dire si rien n'est fait pour préserver la richesse et la beauté du vivant sur cette Terre. La conférence internationale qui s'ouvre à Paris sur la diversité des espèces est anachronique à bien des égards. La France est en effet ... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 19:04 - - Commentaires [14] - Permalien [#]