avant la lettre

[pages en regard]

01.02.06

le chant des sans-partis

(shama dayal - Copsychus saularis , The Gap, Malaisie, le 6 août 05) Finalement les hommes se sont rapprochés des oiseaux. Ils chantent sans intention artistique, sans souci d'inventer ou d'exprimer. Pies, perruches, dindons : les croupiers de la variété française s’observent et s’imitent ad libidum. Posture simiesque, vocalises superposables au demi-soupir près. Ils se jouent de la musique, ne jouant que d’une technique, celle qui leur permet de pousser la note juste. Pardon : de parodier la note juste. Pour la chair, le... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 00:34 - - Commentaires [18] - Permalien [#]