avant la lettre

[pages en regard]

30.01.06

la grande peur dans la montagne

(Prélenfrey-du-Gua, Isère, le 13 mars 05) Je croisais souvent l’alpiniste chamoniard Jean-Christophe Lafaille. Contraste étonnant de sa silhouette frêle et de son humilité avec sa détermination farouche. L’agence de communication où je m’occupais de la rédaction avait créé son site Internet et nous avions aussi en charge son contenu. En mai 2000, lors de son ascension du Manaslu, au Népal, nous le retrouvions tous les deux jours par satellite. Expérience captivante. La question que tout le monde se pose me taraudait. Et c’est... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 13:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

28.01.06

le dormeur du bal

(Little India, Kuala Lumpur, Malaisie, le 21 août 05) C’était après les dévastations. Aux siècles de bruit et de colère avait succédé l’apaisement. Les hommes étaient descendus de leurs machines, les cœurs avaient rouvert boutique. On avait rendu les butins des pillages et de partout montait le chant du pardon. Du nord au sud, il coulait du soleil pour tout le monde, les papillons refleurissaient au pré et les enfants lâchés dans les rues fondaient en bandes joyeuses sur l’avenir. La veille encore, les parents avaient prié pour... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 12:06 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
26.01.06

gisant

(cortinaire à pied glauque - Cortinarius glaucopus, Gresse en Vercors, Isère, le 21 sept. 03) Gisèle ? J’hésite. Ses ogives sans magie, J’évite. Ses manies Vagi-Ssantes, j’avoue Z’aussi, M’irritent. Et si j’envi-Sageais Brigitte ? Avec ell', je sais, C’est génial : Ma vigie Lévite. Ah mais ! Gingivite ! Vers Javel, J’ai vu Josy Joviale. Trop vite. Où vais-je vaguer, en vain ? Chez les Jésuites.
Posté par Richard G à 23:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
25.01.06

rapatriement salutaire

(vers Solitaire, Namibie, le 1er août 03) Le ciel d'Afrique, à la fin du jour, ressemble au passé. Un passé qui me demande si j'ai vu ce qu'il m'empêche de voir. Sous les strates mémorielles, dans l'attente d'étoilements : ce continent a ouvert ma nostalgie en deux comme un abricot. J’ai gratté là des souvenirs impossibles, jusqu’aux blanchissements de la toile, jusqu’à l’usure des images. Le sentiment du berceau, je ne l’ai retrouvé nulle part ailleurs qu’en ces soirs encensés, sous mes pas lestés de sable, au-dessus de... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 00:20 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
24.01.06

Claire Chazal ne sait pas ce qu'elle raconte

(musée Dali, Figueras, Espagne, le 30 déc. 05) La madone de cire du JT du week-end de TF1 a une nouvelle fois démontré tout son professionnalisme dimanche soir grâce à son impeccable chemisier blanc et son regard impassible, qui inspirent immanquablement l’objectivité et la justesse, à défaut de les prouver. Si les journalistes les mieux payés étaient les plus compétents, ça se saurait. Pour présenter un reportage sur le gypaète barbu, un magnifique oiseau rare et menacé, la madame lit sur son prompteur, je cite ouvrez les... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 11:11 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
23.01.06

on efface tout et on recommence

(le Manival, Saint-Ismier, Isère, le 6 fév. 03) De la blancheur vient le secret. Sous un ciel de nuit, pas de profondeur, pas d’aventure ni de surprise. Mais que perce et coule au long des pentes la lumière : la vie se compose et s’anime, la goutte se réjouit et le chant des pierres au moins se rêve.
Posté par Richard G à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

20.01.06

elles en-allées

(libellule non identifiée, Tasik Chini, Malaisie, le 13 août 05) Elles passent le matin devant vous, elles vous frôlent et vous changez la cadence de vos pas. Elles ont posé un regard léger sur votre front, en chantonnant l’air de rien, en soulevant derrière elles un peu d’écume de rêve. Graciles, gracieuses, on les dirait amoureuses, à coup sûr, toujours, coulées dans le bonheur d’aimer. Leur sillage embaume un parfum d’été, on devinerait presque la moiteur des lits qu’elles n’ont pas faits. On voudrait les accompagner, porter... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 00:37 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
17.01.06

napalm sur les consciences

(rainette de Rosenberg - hyla rosenbergi, Marino Ballena, Costa Rica, le 11 août 04) Cette rainette géante d’Amérique centrale aura peut-être disparu de la surface du globe d’ici 20 ans, comme un tiers des espèces d’amphibiens. La cause de ce massacre gigantesque, le plus important et le plus rapide depuis les dinosaures, n’est pas seulement l’activité humaine. C’est aussi la pensée de l’homme, ou du moins de certains, qui dévaste le monde à grande échelle. Le journaliste Pierre Kohler avait déjà publié un livre douteux il y a... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 23:11 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
16.01.06

chili con madre

(musée Dali, Figueras, Espagne, le 30 déc. 05)Voilà un événement qui va conforter la stratégie populiste de Nicolas Sarkozy. Michelle Bachelet, nouvelle présidente chilienne, a notamment gagné l’élection parce que son rival Sebastian Pinera n’a pas fait le plein à droite. Jugé trop modéré par les nostalgiques de l’ex-dictateur Pinochet, le candidat malheureux a été handicapé par un mauvais report de voix dans son camp. A bien comparer les discours de campagne, on s’aperçoit d’ailleurs que c’est Bachelet la socialiste qui parle d’ordre... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 09:19 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
14.01.06

la vieille évasion

(poste de police de Kuala Tahan, Malaisie, le 12 août 05) Cette fois-ci, mon vieux Milou, Steve Mac Queen est vraiment mort.
Posté par Richard G à 21:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]