avant la lettre

[pages en regard]

07.09.05

la supplique du tantale

storkblog
(Tantale blanc - Mycteria cinerea, Kuala Lumpur, Selangor, Malaisie, le 22 août 05)

L'équilibre du vivant tient à si peu de choses. Si peu de choses qu'il paraît inexplicable. Alors on s'en méfie. On invente une autre réalité, entièrement contrôlable celle-là (croit-on). On construit des lignes roides, on dresse des parois lisses, avec des angles obtus et des matériaux froids. On oublie le miracle permanent et on dresse de nouvelles stèles de bitume, de métal et de fric, revanche sur des formes, des couleurs et des mouvements nés en dehors de nous. Quel Dieu nous sauvera de ce désert d'émotion, de l'émerveillement anéanti quand le dernier tantale aura trébuché ?

Posté par Richard G le 07.09.05 - blanc - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires

    Putain ça penche ton truc, là?

    alors tu le trouves comment?hein dis !
    merci pour tes mots et cette si belle photo..

    je passai, je repasserai!

    Posté par , le 08.09.05 à 10:12
  • ben oui, l'homme a cela de particulier qu'il cherche un sens à tout ce qu'il voit...manière comme une autre de maitriser son environnement afin d'anticiper les catastrophes à venir.
    Sans moyen technologique, on invente Dieu, entité toute puissante bien pratique, puisqu'elle est ni plus ni que le fameux "père" qui savait tout quand nous étions enfant. Par conséquent, nous nous considérons comme des enfants, sachant peu de chose et ayant besoin d'être guidé.
    Mais comme ça ne suffit pas, des pt'its malins se disent qu'il serait peut-être judicieux d'éliminer, dans ce qui nous entoure, ce qui nous semble dangereux (traduisez "non identifié", "imprévisible" ..). Donc nous voilà avec force buldings, routes etc...
    Mais alors que dire de ce qui non seulement on besoin de Dieu, mais en plus qui élimine leur environnement? Ben on peut juste constater que cela ne les protège pas vraiment des ouragans...

    Posté par , le 08.09.05 à 10:21
  • oups pour les fôte d'aurtografe

    Posté par , le 08.09.05 à 10:22
  • ...

    soupir désespéré...

    Posté par , le 08.09.05 à 10:34
  • Falo, mais de quoi tu me parles là? De ton rosier ?

    Anne, non non, on a Nelly Ollin au Ministère de l'Ecologie tout va aller mieux ! Rires (jaunes).

    Ah Démo, l'aveuglante rationalité de l'homme, qui le pousse même à faire des blogs pour disséquer sa pensée, commenter ses actes, alors que hein franchement, il y autre chose à faire sur le terrain de la protection de la vie.

    Posté par , le 08.09.05 à 13:02
  • Il y a la tentation, bien sûr, de sombrer dans la desespérance, la crainte de l'avancée du désert d'émotion, de l'assèchement de l'émerveillement. Mais regarde : toi comme bien d'autres, tu fais des milliers de kilomètre pour voir le beau, le rare. Tout près de nous aussi il y a du beau et du rare. Et toi comme bien d'autres, tu mets ton émerveillement à portée des autres, qui à leur tour s'émerveillent. C'est ainsi que recule le désert que tu crains. De dieux point de besoin ! Suis-je optimiste si aujourd'hui je dis : "vigilence oui, désespérance non ?" ... ou simplement aveuglée par le soleil toujours plus chaud, et de plus en plus ???

    Posté par , le 08.09.05 à 19:34
  • Toi !

    Posté par , le 08.09.05 à 20:29
  • Je trouve ça vraiment trés beau le miracle permanent avec la photo du tantale juste au-dessus!

    Posté par , le 08.09.05 à 23:31
  • Merci Phixioneur !

    Jibé & AlphaduCentaure : "moi comme bien d'autres", nous ne sommes que trop peu à nous intéresser à tout ça ne serait-ce qu'au regard des gens qui mangent MacDo ou achètent Ikea (pour ne citer que deux entreprises qui participent à la déforestation). Nos efforts de partage ou de diffusion sont largement contenus par l'intérêt limité des médias à la nature, mais de toutes façons aussi par le public lui-même (combien de personnes achètent Terre Sauvage tous les mois hein? combien de Français s'investissent dans les associations naturalistes?). Le blog ouvre des fenêtres et deux ou trois pensées, mais ce ne sont pas quelque 300 visites quotidiennes qui changeraient quoi que ce soit (d'ailleurs mon audience est en baisse) : il reste principalement un outil pull, pas push, qui ne fidélise que des personnes déjà sensibilisées. Et d'ici une prise de conscience totale, nous aurons mangé toute la planète. Ce n'est pas du pessimisme, juste du réalisme. La preuve : il faut aller de plus en plus loin et brûler des tonnes de kérosène pour trouver encore un peu de beau. Merci toutefois de participer au débat

    Posté par , le 09.09.05 à 08:22
  • ...

    non, je voulais te demander si tu avais ecouter, par hasard, le dernier souchon..comme ça!^^
    une fois de plus , je te remercie pour tes précisons et tes magnifiques photos..

    falo

    Posté par , le 09.09.05 à 09:37
  • Falo, je n'ai écouté que deux ou trois extraits du dernier Souchon, mais j'ai pensé à "Et si en plus y'a personne" dans la conclusion de ce billet. Et je suis bien content qu'il mette en avant ce sacré personnage qu'était Théodore Monod
    Merci pour ton enthousiasme, mais je retourne la pareille (et pardon pour mon mutisme relatif sur ton blog où je puise chaque jour mes petites sensations).

    Posté par , le 09.09.05 à 09:46
  • L'équilibre et la décroissance.

    Ce sont nos petits gestes au quotidien qui peuvent changer le cours des choses dans le respect de l'environnement.
    A quoi sommes nous prêts à renoncer dans notre consommation?
    Peut-on croire que la préoccupation environnementale soit la préoccupation majeure d'un pays quand le budget des Transports est sans commune mesure à celui de L'Environnement?
    Politiques et citoyens n'auraient-ils pas les mêmes intérêts?

    Posté par , le 09.09.05 à 10:42
  • Croire que Politique et citoyen aient les mêmes intérets n'est plus d'actualité depuis longtemps.
    les démocraties modernes disolvent depuis longtemps l'action positive du citoyen, tout simplement parce que l'état requiert d'adhérer au mieux à la société qui la constitue. Et dans cette société, les éléments de pouvoir sont essentiellement liés à la croissance économique.
    De faite, le citoyen n'a d'intéret...que dans son contexte travailleur et consomateur.

    Posté par , le 09.09.05 à 10:49
  • Très beau !

    Beaucoup plus qu'un atterrissage d'Airbus A380, bien que cela réveille un peu les mêmes sensations.

    Hélas, contrairement à la nature, l'homme ne sait pas produire des chaînes de déséquilibres qui conduisent à un équilibre (hum, je ne suis pas sûr d'être clair là).
    On peut compter sur Nelly Ollin (rires jaunes aussi).

    Posté par , le 09.09.05 à 17:11
  • cette photo ! [admiration béate]

    Posté par , le 09.09.05 à 20:49

Poster un commentaire