avant la lettre

[pages en regard]

27.06.05

le mur, toujours le mur

femme
(sur les toits de Marrakech, quartier de la Médina, Maroc, le 9 avril 05)

Mahmoud Ahmadinejad a remporté l’élection présidentielle en Iran. Quelle détresse collective, quelle déroute de l’âme peut conduire un peuple à élire un homme réputé ultra-conservateur et radical ? Réflexe au fond banal en ces temps de disette d’idéal : c’est encore un populisme, accessoirement religieux, qu’on voit s’imposer, porté par le grondement social. Refrain de la sanction aussi : le peuple iranien a voulu montrer au réformateur Rafsandjani sa défiance. Les velléités d’ouverture au monde occidental du président sorti ont été perçues comme un risque de dissolution de l’identité iranienne, un chiffon agité par la démagogie du camp adverse. C’est une véritable malédiction en cette année 2005 : chaque tentative de rapprochement des peuples semble vouée à l’échec, dès lors qu’elle est menée dans un contexte d’incertitude économique. A rejoindre l’ombre et le repli, le cœur des hommes n’a pourtant rien à gagner, sinon d’autres drames, d’autres souffrances.

[La peur, elle viendra un jour pour te bloquer le cœur, la peur, elle fait l’amour avec l'horreur – Johnny Hallyday, « La Peur » (Pierre Billon/Jean Renard)]

Posté par Richard G le 27.06.05 - rouge - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    à que oauis...!!!

    j'suis d'accord avec toi, ça fout les jetons ce genre d'élections...

    c'est un peu indiscret(?) mais le maroc est ce ton pays d'origine ?le réponse est peut être ici, sur ton blog, cela m'a echappé..

    un bisous

    falo

    Posté par , le 28.06.05 à 09:09
  • _______________

    Falo : Il y a beaucoup d'élections qui craignent en ce moment, n'est-ce pas... Ta question pas indiscrète fait à écho celle des Marocains rencontrés là bas, qui me demandaient si j'étais des leurs Ma généalogie s'éparpille entre la France (Isère et Savoie), l'Espagne (Catalogne et Andalousie) et l'Amérique centrale.

    Posté par , le 28.06.05 à 09:37
  • Droit dans...

    le mur..!

    La véritable question , pour nous occidentaux, ne serait-elle pas de changer notre logique et de penser global , pour réduire les incertitudes ,et éviter ainsi les replis identitaires?
    Les majors s'affolent , mais pour d'autres raisons que vous , citoyen du monde...
    (Aque, johnny n'est pas le plus crédible sur les problèmes de géopolitique...humble avis...)

    Posté par , le 28.06.05 à 13:01
  • Il faut aller au ciné voir "le mur" de Simone Bitton. Par des images, un peu comme la tienne, elle montre la détresse des peuples qui ne voudraient pourtant que vivre le plus simplement du monde.

    Posté par , le 28.06.05 à 15:39
  • Je partage ton sentiment, ta question ("quelle détresse d'âme ...") et ton analyse.
    Je ne peux pas m'empêcher d'interprêter tout repli sur soi [d'un peuple] comme le prélude de la prochaine guerre.
    Dans le contexte actuel je m'inquiète pour le Liban aussi qui me semble bien menacé (élections ou pas).

    Que ces tristes considérations ne me fassent pas oublier de te dire que ta photo est, une fois de plus, magnifique.

    Posté par , le 28.06.05 à 21:40

Poster un commentaire