avant la lettre

[pages en regard]

14.05.05

frontières au trait de plume

 

cochevis1
(cochevis de Thékla - Galerida theklae- Telouet, Ouarzazate, Maroc, le 11 avril 05 - cliquer pour agrandir)

Les traditions musicales subsistent dans la musique classique de certains pays du Maghreb, du Moyen-Orient et d’Asie du Sud mais l’influence occidentale a corrompu les pratiques traditionnelles à peu près partout. Seul le chant des oiseaux sait résister à l’uniformisation. Certains oiseaux empruntent des motifs au répertoire de leurs congénères et de manière remarquablement fidèle, mais cette propension à l’imitation est propre à l’espèce. Au reste, les variations peuvent être importantes d’un chanteur à un autre. On a même réussi à identifier des accents différents selon l’origine : il existe un régionalisme musical intraspécifique chez les oiseaux, qui, ne serait-ce que des Pyrénées aux Alpes, s’amusent à enrichir leur système vocal de quarts de tons et d’intervalles.

Posté par Richard G le 14.05.05 - blanc - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Quoi ? Les oiseaux ont des accents ? Et des Pyrénées aux Alpes, les oiseaux occitans ont "l'assent" -- qui change sans doute d'une vallée à l'autre ? J'en apprends sans cesse, ici. Je reviendrai. Laissez ouvert, j'arrive.

    Posté par , le 14.05.05 à 19:57
  • Prouesses vocales locales

    Une coutume belge qui consiste à choisir le roi des pinsons parmi des dizaines de concurrents en cage est basée justement sur la voix : non seulement sur l'accent, mais surtout sur la prononciation de certaines syllabes qui doit être parfaite. "Tiens, tiens, tiens, voilà Cyprien !"
    Allez Richard, demain, à 8h15, on part écouter les pinsons !

    Posté par , le 14.05.05 à 22:41
  • Rrui...tchip tchip tchiiiip !

    ..Aujourd'hui on sait que les oiseaux ont des accents,demain on va peut-être enfin savoir ce qu'ils se racontent,quoi que je me demande si ce n'est pas mieux de l'ignorer encore longtemps,j'ai peur d'être très déçu surtout au sujet des poules.

    Posté par , le 15.05.05 à 08:01
  • (ne pas minimiser la crucherie de la dinde, également)

    Posté par , le 15.05.05 à 21:02
  • Cocoricouacs!!! Pan sur le bec!

    Pancho, JB...il vous a tendu la perche!!!
    mais vous manquez de panache (en plumes!)
    A votre place , je dirai:
    "Moi , Monsieur,si j'étais à votre place:je dirai:
    -Aimez vous à ce point les oiseaux , pour que vous leur offriez un perchoir pour leurs petites pattes?" ou alors:
    -A quoi vous sert , monsieur, cette oblongue capsule, d'écritoir ou de perchoir à oiseaux?

    Posté par , le 16.05.05 à 06:25
  • Ouah ouah

    Ce que j’en apprends des choses, depuis que je te lis ! Du coup j’ai ouvert ma fenêtre afin d’essayer de détecter une pointe d’accent charentais chez les merles qui piaillent dans mon jardin.
    ...Et pour les chiens, ça marche aussi ?

    Posté par , le 16.05.05 à 10:23

Poster un commentaire