avant la lettre

[pages en regard]

13.05.05

le baiser de mort

dendro_filtered
(dendrobate doré - Dendrobatus auratus, Golfito, Puntarenas, Costa Rica, le 13 août 04)

La minuscule grenouille avait tourné la tête. Elle me fixait. Je m’étais accroupi pour m’approcher d’elle. Elle avait tendu sa tête vers moi. C’est comme si elle voulait m’attirer dans son antre humide. Je n’avais plus qu’à fermer les yeux pour imaginer une femme dont les lèvres se poseraient sur les miennes. J’aurais senti la chaleur de ses seins et les battements de son cœur. Mais la Nature ne s’en laisse pas conter. On est ce dont on se nourrit et quand bien même nos élans s’imbiberaient des rêves tendres qui voltigent autour de soi, cette créature-là a des appétits trop sordides pour être fréquentable. La grenouille venimeuse d’Amérique centrale doit le poison létal de sa peau à l’acide des fourmis dont elle se gave à longueur de journée. Ses excrétions sont d’autant plus redoutables (quelques gouttes tuent un cheval) qu’elles ne jaillissent pas, mais suintent patiemment. L’étiquette dirait même sans mentir « produit authentique élaboré selon une méthode ancestrale ».

Posté par Richard G le 13.05.05 - noir - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    "Quelques gouttes tuent un cheval" : non ? Sans blague ?

    Mais pourquoi être allé imaginer une femme ? Ah, cette vieille idée de l'amour et la mort qui vont ensemble...

    Posté par , le 13.05.05 à 09:44
  • Mais pourquoi est elle si méchante?

    Posté par , le 13.05.05 à 10:07
  • Princesses et ..grenouilles.

    Le grand Charles n'était pas botaniste et voyait en L'amour la mort des amants...
    "
    Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,
    Des divans profonds comme des tombeaux,
    Et d'étranges fleurs sur des étagères,
    Écloses pour nous sous des cieux plus beaux."

    Moi qui espère toujours qu'en embrassant la grenouille je vais voir apparaître un prince charmant...je vais me méfier..

    Posté par , le 13.05.05 à 11:18
  • Qu'une grenouille t'inspire la chaleur des seins d'une femme....t'en as parlé à un psy ?

    Posté par , le 13.05.05 à 11:47
  • J'adore ce batracien ... malin.
    Sans aucun doute dangereux, mais sans doute moins que certains de nos contemporains humains.
    L'un est prévisible, l'autre non ...

    Posté par , le 13.05.05 à 12:18
  • On se fait une petite fricassée, et on l'envoie a qui? Qui pourrions nous faire dormir d'un profond sommeil pendant une eternité ou deux ?

    Posté par , le 13.05.05 à 14:13
  • Cupidon a mis de ce poison au bout de ses flèches, et Richard a été frappé. L'effet induit n'est pas commun, mais ça expliquerait tout...

    Posté par , le 13.05.05 à 14:27
  • Synthétique

    Y'a un petit air de ressemblance avec un certain Gollum...
    Faudrait voir que cette grenouille ne croque pas le doigt de son hôte qui l'emprisonna ainsi sur une photo immortelle !
    Que pourrions nous voir encore des trésors cachés de ce mitrailleur d'images, s'il ne pouvait utiliser son index pour appuyer sur la gachette ?
    Non, Richard ! Ne respire pas les effluves de cette donzelle. Elle semble faite de plastique, sans coeur aux battements chaleureux.

    Posté par , le 13.05.05 à 21:50
  • Faut il voir un message subliminal du style : venimeuse telle une femme ???
    Attention danger .....planque toi et vite.

    Posté par , le 13.05.05 à 23:00
  • quoi ? quoi ? quoi ?

    Syl : Vite, dans ma tanière de vieil ours mal léché, je crois qu'une féministe veut ma peau ! (je parle du venin du désir surtout). "Un poison violent, c'est ça l'amour" (Gainsbourg)

    Agnès : que veux-tu, la grenouille est mon animal totem !

    Jibé : gare à toi si je t'attrape...

    Aude dite Orium : "Il ne faut pas souhaiter la mort des gens, ça les fait vivre plus longtemps" (Dominique A.)

    Moleskine : certes ! Mais alors tu imagines dans les journaux, le titre : "Tué par une grenouille". Ca ferait rire pas mal de gens, non ?

    Swahili : mais je suis psy ! Et j'en parle à moi-même, d'où ce blog Cela dit, on a découvert dans les années 1950 des grenouilles avec des poils, des fentes sur le dos ou encore six pattes... Dégénérescence dûe à la radioactivité,lors des premiers essais nucléaires (je ne sais plus dans quel pays).

    Lili : le grand Charles... de Gaulle ? Ah non bien sûr, Charles Ingalls. Je crois que la seule grenouille dont il faut se méfier est celle du bénitier, non ?

    Lew : elle n'est pas bien méchante, elle fait ce qu'elle peut pour se défendre. Quand les espèces animales ont un faible taux de fécondité et n'ont pas les moyens de fuir, elles sont empoisonnées : c'est leur dernière façon de se protéger et de compter encore dans ce monde.

    Jacques, le poison de ces grenouilles, à très faible dose, est hallucinogène Mais tu as très bien compris.

    Posté par , le 14.05.05 à 00:17
  • Magnifique photo !
    grenouille ou alien ?

    Posté par , le 14.05.05 à 08:57
  • homme mage?

    j'aime bcp le rapprochemnt entre stars wars ou bien star trek..tu me fais rêver !

    Posté par , le 16.05.05 à 11:10

Poster un commentaire