avant la lettre

[pages en regard]

26.10.04

ma dignité est dans l'arbre

Dernier produit des mécanismes aveugles de la chimie organique, simple résultat intermédiaire dans une chaîne ininterrompue de causes et d'effets, l'homme n'a pas plus de destinée que le cumulus déformé et ballotté par les vents. L'évolution l'a inscrit au bas d'une page, entre deux accolades qu'il s'est empressé de parapher. L'évolution ? Le souffle du hasard combiné au miracle des gènes. Enfin, d'après lui. L'évolution est notre regard perspectif sur un monde impossible à ressentir autrement que par l'expérience immédiate. Sûrement un artifice conceptuel aussi, qui donne à l'homme l'espoir quantifié de perpétuer sa trace au-delà de la putréfaction de sa pensée.

Posté par Richard G le 26.10.04 - jaune - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    ...

    Les nuages se donnent des coups de main quand les hommes se donnent des coups de pieds...

    Posté par , le 26.10.04 à 22:32
  • Je suis... essoufflé.
    Première impression aussi "forte" en tombant sur un blog.
    Comment peut-on avoir une aussi belle sensibilité?
    Qu'on me pardonne de relier ce morceau de net à ma propre tanière dès le premier soir.

    Posté par , le 26.10.04 à 22:50
  • maintenant que t'es devenu intello, je ne comprends plus rien !

    Posté par , le 27.10.04 à 11:12
  • Mécanismes aveugles ou mécanismes évolutifs, il y a malgré tout un déterminisme incessant des éléments à recombiner la vie aussi longtemps que celle-ci est possible.
    Notre place est là : à vivre.
    Autant ne pas la bouder.

    Posté par , le 27.10.04 à 12:08
  • La Vita Nuda : "La vie, la vie, la vie et rien d'autre..." Je suis bien d'accord. Tu complètes toujours (positivement) mes notes, merci

    Posté par , le 27.10.04 à 12:28
  • Comble de l'être humain: s'auto-persuader que sa vision de la vie est la bonne vu qu'il est le seul être humain évolué.
    (évolué, selon aussi sa propre échelle de l'Evolution).
    Amusant, il y en a plein qui sont persuadés de cela.

    Posté par , le 27.10.04 à 15:53
  • yep !

    C'est de l'auto-persuasion qui cache le grand désarroi de l'homme, à savoir qu'il est le seul être doué de raison, une raison qui l'isole du reste du vivant, une raison qui ne sait pas se résoudre à sa finitude.

    Posté par , le 27.10.04 à 16:22
  • Enfin...

    C'est donc là que tu étais ! )

    Très content de pouvoir te relire ! Merci !

    Posté par , le 27.10.04 à 16:39
  • Et dire que ma vie est régit par l'auto-persuasion... je me demande comment ça sera lorsque je ne me croirais plus peut _on se faire confiance?

    Posté par , le 27.10.04 à 18:53
  • Oui.

    Ou tu peux simplement t'asseoir sous un arbre, et regarder.

    MMMMMMMMmmmmmhpf.

    Posté par , le 27.10.04 à 19:25
  • merci à toi, Richard.
    je te découvre et te link chez moi.
    à vite

    Posté par , le 27.10.04 à 21:04
  • L'Homme a peur, du coup il s'auto persuade de tas de choses qui le rassure, s'invente des dieux, s'est place 'scientifiquement' au milieu de son propre univers, et detruit la planete en toute bonne conscience. Je l'ai deja ecrit, mais je crois que si l'homme avait un predateur, il ferait nettement moins le malin. L'homme est un loup pour l'homme, et un vrai salaud avec les loups, d'ailleurs.

    'L'intelligence, on croit toujours en avoir assez, vu que c'est avec ca qu'on fait des jugements.' - Coluche

    Posté par , le 28.10.04 à 00:05

Poster un commentaire