avant la lettre

[pages en regard]

14.10.04

avant la lettre

Avant la lettre, il y a l'émotion. Préalables au langage, le ressenti et la perception intime. L'aptitude à utiliser intentionnellement des signes dépend du regard porté sur les choses et sur le monde, de notre manière à nous y [é]mouvoir. Et si le langage fait la pensée et l'incarne, c'est donc que l'expression émotive, le cri et peut-être le souvenir priment sur elle.

Le langage ne se réduit pourtant pas à la parole écrite ou parlée. Le langage est une idée qui se matérialise dans un mouvement, dans le partage d'une couleur. Cratyle ne voulait-il pas que le langage fut une « peinture des choses » ? Avant la lettre, il y a l'être. Dans l'arabesque glacée qu'elle exécute danse l'âme de la patineuse, dans la mélodie qui s'élève pleure l'âme du violoniste. Dans l'automne qui ruisselle sur la vitre aujourd'hui dégouline le sang d'un homme amoureux.

Posté par Richard G le 14.10.04 - noir - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Haaaaa !

    Posté par , le 14.10.04 à 14:58
  • Commentaire ésotérique de Jibé sur une note splendide. Ton écriture est d'une précision toujours fascinante, je dirais presque chirurgicale si elle ne dégageait pas autant d'émotions.

    Posté par , le 14.10.04 à 15:05

  • (un sentiment passe...)

    Posté par , le 14.10.04 à 15:09
  • Sensation...nel

    Le langage des sens

    Posté par , le 14.10.04 à 23:15

Poster un commentaire